BOOK
BAG
CHECK
OUT
Haitian Book Centre
 
ART BIO/ SOUVENIRS/ TESTIMONY CD / DVD / VIDEO CONJUNCTURE COOKING EDUCATIONAL ESSAY HISTORY LEARN CREOLE LITERATURE OTHER PERIODICAL REFERENCE YOUTH
HOME
WHAT'S NEW  
HOW TO ORDER
BROWSE  >
IN THE NEWS
EDUCATIONAL
IMAGES OF HAITI
AUTHORS
  DIALOGUE
  EPILOGUE
LINKS
  CREDITS
 
Éloge de la contemplation
Lyonel Trouillot   (More from this author)
Poésie
 
Éloge de la contemplation - Haitian Book Centre - Haitian Books in Creole, English and French, francophone litterature - Cliquer pour agrandir Lire ces morceaux de poésie de Lyonel Trouillot, c’est d’abord lire une sorte de liturgie de l’échappée, un chant de liberté comme il en existe peu, une parole qui résiste à tous les enfermements, à toutes les barrières, à tous les vides de la conscience qui voudraient la noyer.
Il y a le regard qui semble s’éteindre derrière les barreaux d’une prison, mais qui, en vérité, s’en fait des alliés. Les barreaux transportent le regard. L’enfermement devient une voie d’accès à la lumière, à l’autre, au corps qui se profile de l’autre côté du fleuve.
Ce regard-là n’est pas un regard qui perce. Ce n’est pas un regard que l’enfermement transforme en une flèche de désir, de violence contenue, donc décuplée. C’est tout le contraire, c’est un regard paisible, le regard du Poète. C’est une Contemplation, comme si la cellule d’une prison pouvait n’être qu’une cellule monacale, d’où l’on peut voir toute la beauté du monde.
Mais après il y a aussi la folie, le regard qui tourne sur lui-même, s’enferme dans une île. Quelle île ? L’échappée devient errance. La parole du poète devient le cri du Fou des îles, un cri qui n’a plus d’écho puisque perdu dans son miroir, le déni du crime, le déni de l’autre.
L’instant suivant, on respire. L’errance au gré des îles qui passent fait place au souffle de la libération, quand vient le Rendez-vous. L’échappée se fait belle, retrouve sa couleur. Le chant de la liberté se fait murmure.
L’un rencontre l’autre. L’homme rencontre la femme, sans passer par le fleuve du silence.
Et puis, il y a le doute, l’échappée devient fuite. La femme s’en va. Retour de l’incertain.
Poésie ? Oui poésie, fragments d’une prose qui délaisse les vers avant de se laisser rattraper, poésie pure. Une merveille d’un genre qui n’en est pas un.
François-Pierre Nizery

------------

"Nuque

Le poison est l'arme de la ruse: laisse donc à ton ennemie le plaisir de verser du venin dans ton verre. L'arme à feu nécessite trop de confiance en la mécanique. On oublie la beauté du geste pour parler de la marque, du numéro de série. Comparée aux autres formes courantes du suicide, la pendaison est un retour à l'arbre qui n'est pas sans poésie. Le pendu n'est jamais un homme comme les autres, il assume pleinement son statut de branche morte.

Comment imaginer qu'une chose fragile comme le cou puisse à la fois servir d'attache et de point de rupture! Je ne sais plus dans quel film un homme dit à une femme qu'en posant ses yeux sur sa nuque il concentre en ce geste la tendresse interdite aux lèvres. Instrument de rupture avec les interdits, la nuque est le refuge des regards solitaires. Patiente, me dis-je, en regardant la tienne, dans l'attente de combler mon déficit de corde." (Page 19)

------------


   
64 Pages
French
 
 
Publisher: Riveneuve Editions, Collection Arpents
Paris 2009
ISBN: 978-2-914214-73-5
 
Price: $ 19.95
In stock
 
ADD TO
BOOKBAG
 
YOUR BOOKBAG:
   0 ITEMS
  $ 0.00
BOOK
BAG
CHECK
OUT
 
Haitian Book Centre
Haitian Book Centre
Haitian Book Centre
 
 
Haitian Book Centre
Haitian Book Centre
Haitian Book Centre
      BACK TO TOP    
 
© 2017 HAITIAN BOOK CENTRE. ALL RIGHTS RESERVED.